Championnat des étoiles
s'abonner
zidane (zinedine) (FABLET/L'Equipe)
Mon match de légende

Mon match de légende : France-Angleterre 2004, «à deux minutes de la fin, j'ai plié le drapeau»

Dans le cadre du Top 50 des matches de légende à retrouver dans le nouveau numéro de France Football, nous vous avons invités à nous raconter VOTRE soirée inoubliable. Nouvel épisode avec le France-Angleterre de l'Euro 2004, quand Zinédine Zidane et les Bleus renversaient tout dans le temps additionnel.

Avec plus de 500 matches à mon actif dans neuf pays d'Europe différents, j'aurais pu vous raconter un Arsenal-Saragosse en finale de Coupe d'Europe avec un but venu d'ailleurs à la 120e minute, un Rennes-Le Havre en 1979 gagné 4-3 après avoir été mené 0-3 ou encore d'autres. Mais celui qui a retenu mon attention est le France-Angleterre à l'Euro 2004 au Portugal.
 
Pour rester dans la mémoire, il faut un ensemble de choses inoubliables qui font l'événement. Et là, il y avait tous les ingrédients. Tout d'abord le contexte : nous sommes partis à cinq pour une semaine, avec six matches à voir. Avec moi, il y avait notamment Constantinos, le Grec et Daniel, portugais d'origine. Avec, un samedi, le match inaugural : Portugal-Grèce, justement. Le dimanche, direction Lisbonne. Un bon restaurant pour manger une fameuse bacalhau, puis visite rapide dans le centre où l'ambiance montait avec des groupes impressionnants de supporters anglais, déjà bien "festifs" pour certains mais néanmoins dans une bonne communion. Après avoir discuté, échangé et trinqué avec modération avec quelques Britanniques, direction l'Estadio de la Luz. En se rendant à notre place, je me suis retrouvé à coté de Daniel Bravo. Nous étions placés au niveau 1 juste derrière le but.

Lire :
-Le sommaire du nouveau numéro de FF
-Les 50 matches à vite revoir
-Le diaporama des matches de légende
-France-Italie 2000, «les Italiens avaient trop parlé...»
La photo souvenir de notre lecteur avec Daniel Bravo.
La photo souvenir de notre lecteur avec Daniel Bravo.
En arrivant j'ai accroché mon Gwen ah Du (drapeau breton). Le stade était magnifique, avec un soleil couchant donnant des couleurs chaudes. Le stade était rempli aux trois-quarts de supporters anglais. Le God Save The Queen résonna comme à chaque fois avec ferveur, suivi des England, England...
Et David James faucha Thierry Henry. (PAPON/L'Equipe)
Et David James faucha Thierry Henry. (PAPON/L'Equipe)
J'étais placé idéalement, juste au-dessus du but plein centre. Zizou tira sur la droite du gardien pour le but de la victoire. A coté de moi, un supporter pleurait, avant de chanter une dernière fois sa fierté d'être anglais. Et dire que je n'ai même pas pensé à remettre mon drapeau qui aurait été sur toutes les photos.
La France était menée 1-0 lorsqu'en deuxième période, Fabien Barthez détourna un penalty de David Beckham. Peut-être le tournant du match. Les encouragements étaient bien plus forts du côté Anglais et j'avais l'impression qu'ils n'arrêtaient pas de chanter. Le temps s'écoulait et l'espoir diminuait. A deux minutes de la fin, j'ai plié le drapeau. Coup franc pour les Bleus à la 91e minute. Egalisation de Zinédine Zidane avec ce tir au-dessus du mur. Nous revenions de loin et pouvions crier notre soulagement. Mais l'histoire et le match n'étaient pas finis. Ballon en profondeur, dribble de Thierry Henry sur le portier et penalty à la 94e minute. La victoire au bout du pied de Zidane encore une fois. Le stress me faisait retenir mon souffle. Le temps paraissait long. J'étais placé idéalement, juste au-dessus du but plein centre. Zizou tira sur la droite du gardien pour le but de la victoire. A coté de moi, un supporter pleurait, avant de chanter une dernière fois sa fierté d'être anglais. Et dire que je n'ai même pas pensé à remettre mon drapeau qui aurait été sur toutes les photos.
 
Cette journée idéale, ce dénouement, ce suspense, cette ambiance font que cette journée du 13 juin 2004 reste un énorme souvenir. Avec cette victoire, le retour paraîtra moins long et la soirée plus douce.
Marcel Barbelette
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :